La gauche conduit à la pathologie mentale

Tout observateur lucide aura constaté que les personnes ayant l’esprit complètement gauchisé sombrent généralement dans la bêtise crasse, l’hystérie, le délire, la folie et l’irrationalité. Voici quelques exemples pour prendre conscience de ce problème :

– Le plasticien Olivier de Sagazan aboie contre le FN en 2014 :

Il récidive en 2016 :

– Un « artiste » qui couve des œufs : http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/02/hollande-rend-visite-a-abraham-poincheval-qui-couve-des-oeufs-en_a_22022890/

– Une « artiste » « pond » des œufs avec son vagin : http://www.lexpress.fr/culture/art/demarche-derangeante-une-artiste-pond-des-oeufs-avec-son-vagin_1509722.html

– Un cas parmi des milliers d’hystérie de la gauche :

– Débilité mentale : http://www.europe1.fr/international/elections-americaines-ils-font-le-poirier-nus-contre-donald-trump-2885801

– Charlotte Barbaza :

« On peine à croire que la caricature ait pu être poussée aussi loin, mais ce suicide social est l’oeuvre d’une étudiante à Sciences-Po et contributrice au Nouvel’Obs. En somme, un pur produit de cette gauche pathologique inculte, ringarde, déconnectée du pays réel et profondément anti-Française. » (Tiens Ta Droite)

– La folie totale des médias de gauche : http://www.contre-info.com/pour-les-politologues-deurope-1-marine-le-pen-lance-un-appel-aux-neonazis-en-appelant-un-dauphin
Il y a des gens qui se retrouvent en hôpital psychiatrique pour moins que ça…

– Un statut (public) de Frédéric Chatillon sur la folie du magazine « Le Point » qui évoquait également les dauphins en parlant de lui :

« Une petite mise au point s’impose :

J’emmerde Adolf Hitler et le troisième Reich ! Mais j’emmerde autant ces « journalistes » qui se permettent de raconter n’importe quoi sur mon compte.

La dernière ineptie en date qui démontre qu’ils sont devenus totalement fous :
Selon le torchon macronniste « Le Point », si je poste des dauphins à toutes les sauces, c’est non pas pour me marrer et passer pour un gentil, non ! Houlala ! Comme je suis un super taré et totalement tordu, c’est une allusion discrète à Adolf Hitler ! démonstration : Dauphin = Tonton Dolfi !
Mais où est le rapport sombre merde de journaleux ? Il y a trois lettres en commun ? Tu as pris des ecstas ? C’est ça ton boulot de cafard ?

Je dis solennellement à tous ces « journalistes » et autres merdes du pouvoir déliquescent : Je vous emmerde à un niveau intergalactique.

Et vive les dauphins ! »

Les médias de gauche sont vraiment complètement tarés, ça dépasse l’entendement !

– Un politicien du PS qui délire (mêlé de haine de soi) :

– La folie idéologique de la gauche qui conduit au désordre : http://www.bvoltaire.fr/stockholm-a-la-pointe-de-la-pathologie-egalitariste/

– « Le Bus de la haine », l’Espagne est bien atteinte par ce cancer mental qu’est la gauche. Même discours débile, même perte de la raison : http://www.bvoltaire.fr/garcons-ont-penis-filles-vulve-bus-affole-lespagne/
La réalité affole la gauche. Il faut vraiment être atteint mentalement.

– Gauchistes à propos de leur soirée « Fist-fucking, plaisir anal et capitalisme » : « S’attaquer aux constructions de genre et aux discriminations bâties sur le refoulement du plaisir anal permettrait de mieux s’attaquer aux rapports de domination internes au capitalisme. »
La gauche fout bien le cerveau en l’air quand elle va au bout de sa logique.

– Halloween est raciste selon les cerveaux malades de gauche les plus progressistes : http://www.thegatewaypundit.com/2015/10/social-justice-warriors-at-mtv-explain-why-halloween-is-racist-video/

– Un article du site « Tiens Ta Droite » : http://tienstadroite.com/5-preuves-que-la-gauche-est-une-maladie-mentale/

– Une compilation :

Des tentatives d’explications de ce problème pathologique :

– Vidéo de Romain Guérin décrivant médicalement un des symptômes de la gauche :

– Extrait de « L’idéalisme et le désordre moderne » (1961) de Jean Daujat qui décrit bien la pensée de gauche et les cas pathologiques auxquels elle aboutit :

« L’intelligence de l’homme est, spontanément, adaptée à connaître le réel. A force de le refuser, pour se replier sur elle-même, elle en est arrivée à fonctionner à vide sur ses propres constructions. Une lente imprégnation de l’homme moderne par l’idéalisme régnant a fini par modifier sa psychologie et par le désaccorder du réel. L’homme contemporain souffre d’une véritable maladie psychique : il s’enferme en lui-même et crée des mythes, des idéologies, des fabrications de son esprit.

C’est d’ailleurs un fait connu que chaque année augmente d’une manière inquiétante le nombre des fous, des névrosés, des déséquilibrés. Les psychiatres reconnaissent que la plupart des maladies mentales ont leur source dans une rupture avec le réel. Mais il faut prendre conscience que ces cas pathologiques reconnus ne sont qu’une aggravation de plus en plus fréquente d’un état pathologique général de l’humanité contemporaine : la majorité de nos contemporains souffrent sans le savoir d’une telle désadaptation. »

La gauche par définition est une rupture avec le réel et la nature. Sa pathologie semble trouver son origine dans ce problème.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.